Le mois de mai au Gollé

Jardin-potager

Publiée le
mai 15, 2024

  • Activités
  • Camping
  • Générales
  • Glamping
  • Jardin-potager
  • Témoignage

Le mois de mai voit arriver les premières plantules qui se pointent le bout du nez, mais aussi les membres de Terego qui viennent sillonner le pays en vue de rencontrer paysannes et paysans et croquer le territoire!

 

Car Le Gollé Goulu, pour faire vibrer encore davantage son cœur paysan, a eu à cœur d’ouvrir cette année ses portes, mais surtout son champ, aux petits VR — et à leurs habitants — désireux de s’installer une nuit près des fermes pour remplir leurs petits paniers de « beaux gros légumes » et de produits gourmands!

 

Mais mai, me direz-vous, c’est surtout le mois des semis et des plantations de quelques espèces potagères qui n’ont pas froid aux yeux… Et en effet, si mai est plein de promesses, il faut faire attention que ça ne soit pas la disette! Entre les salades de feuilles de pissenlit, de violettes et d’oseille, on profite encore de nos conserves amoureusement concoctées au cours de l’automne dernier (salsa verde, gelées, marinades, etc.) et des tisanes fleuries du Jardin du Goulu!

 

Si les asperges sont encore timides, que dire de la rhubarbe qui déploie ses larges feuilles un peu ridées sous lesquelles poussent les tiges comestibles qu’on peut consommer crues (légèrement saupoudrées de sel ou de sucre, c’est selon!), cuites, en marinade ou dans des mijotés, sautées, en purée ou en compote, dans des tartes ou des chutneys, dans des croustades ou des confitures avec ses amies les fraises . Faites vos provisions, congelez-la en tronçons et sortez-la quand vous voulez!

 

Recette du mois (qui n’en est presque pas une!)

Quelques tiges de rhubarbe coupées en petits tronçons
Un soupçon de vinaigre de cidre
Sirop d’érable ou sucre, quantité au goût

Mettre rhubarbe, sirop et vinaigre dans une casserole, faire chauffer jusqu’à une texture de compote. Saupoudrer, au goût, de poivre des dunes ou du mélange de poivre forestier de La Maison du Bonheur de Saint-Côme. Déguster avec du yogourt, des galettes de sarrasin, ou seul, en dessert. À intégrer dans des muffins avant la cuisson ou même, à déguster avec une viande grillée comme une côtelette d’agneau.

 

D’autres idées rhubarbisantes!

 

Article rédigé par Marie-Soleil Roy
Crédits photos: Sophie Corbeil