Le panier Goulu: manger tout l’été les fruits du verger-potager

Jardin-potager

Publiée le
avril 12, 2024

  • Activités
  • Camping
  • Générales
  • Glamping
  • Jardin-potager
  • Témoignage

Le Panier Goulu

Vous l’avez peut-être vue passer, peut-être l’attendiez-vous depuis quelques semaines déjà tandis que les érables généreux donnaient leur dernière sève précieuse et que s’installait le printemps! En même temps que les bourgeons qui débourrent et le tussilage qui se pointe le bout de la fleur, l’annonce des paniers de fruits et de légumes — pas bios mais presque — du Jardin du Goulu est sortie!

Le Jardin du Goulu du 1320 rang des Venne, à Saint-Côme dans Lanaudière, offre encore cette année des paniers de légumes et de fruits frais versatiles et colorés! De juin à octobre, profitez des produits du verger-potager du Gollé Goulu grâce à un abonnement prépayé. Cet abonnement, de la valeur que vous voulez (voir prix suggérés plus bas), vous assure des produits locaux, frais et cultivés de manière éco-responsable, dans un verger-potager qui s'inspire de la forêt nourricière.

 

La grange patrimoniale du 1320 rang des Venne. Le Gollé Goulu est membre de l'Union paysanne depuis 2014.

 

Tout en souplesse et en diversité

Des paniers versatiles et flexibles : vous faites le choix de ce que vous voulez au moment de votre visite à la ferme (jeudi PM ou vendredi AM au pavillon de la jardinière). Si vous n’êtes pas disponible ou êtes parti.e en vacances, vous pouvez sauter une semaine (ou plus!), profiter du frigo de l’accueil du Gollé (1300 rang des Venne) où seront déposés les surplus pour faire votre cueillette ou prendre rendez-vous avec nos maraîchères. Vous pouvez aussi faire profiter famille et amis.

 

Des paniers colorés et vitaminés : légumes et verdures (laitue, choux, tomates, concombres, carottes, poivrons, brocolinis, bettes à carde, aubergines, courges, citrouilles…), fruits (pommes, baie d’argousiers, camerises, baies d’aronie, prunes, cerises de terre…), fines herbes (basilic, persil, menthe…), champignons, et quelques vivaces comestibles seront à l’honneur… mais aussi quelques produits transformés à partir de nos fruits et légumes pas piqués des vers, comme la gelée de pommettes de  Marie et Louis, les concombres marinés de Sophie ou le miel des abeilles dorlotées par Claudia! Et il ne faut pas oublier l’ail et les tisanes qui vous assurent un hiver en santé et qui se conservent au-delà de l'hiver.

 

Fleur d'ail, tomates cerises, concombres, haricots, pleurotes, fenouil, betteraves, aubergines: faites votre choix!

 

Petite histoire du Jardin du Goulu

Le jardin du Goulu, c’est la dimension paysanne et gourmande du Gollé Goulu qui offre des prêts-à-camper écologiques et un brin insolites (yourte, tipi, cabane sur pilotis…). Installé sur une ancienne terre agricole du rang des Venne, le Gollé Goulu a implanté, depuis 2017, un vaste verger-potager afin d’en faire une véritable forêt nourricière, selon les principes de la permaculture, faisant se côtoyer arbres, arbustes et vivaces en diverses strates. Aux côtés d’une grande serre, sur une surface d’un arpent et demi, les fruitiers et les vivaces comestibles côtoient les plantes médicinales et les légumes… et portent leurs fruits! Ces fruits, les campeurs et campeuses du Gollé peuvent s’en procurer au frigo de l’accueil moyennant quelques pièces d’argent sonnant et trébuchant (!) et depuis deux années déjà, les citoyens et citoyennes de la région peuvent s’offrir un abonnement pour s’assurer de manger local et santé en été, en automne... et même un peu en hiver!

Membre de l’Union paysanne depuis 2014 et de Tourisme durable depuis 2021, le camping paysan Le Gollé Goulu s’est donné pour mission de faire de la terre acquise une véritable pépinière du vivant où biodiversité et pratiques durables et respectueuses de l’environnement sont à l’honneur. Depuis 2019, on compte parmi les belles récoltes du Jardin du Goulu l’ail de variété Music, des courges et des citrouilles vraiment ensorcelantes, dont la courge-citrouille algonquienne parfaite pour une culture des trois sœurs, des tomates de toutes les sortes, des baies d’argousier aux milles vertus, des pleurotes camouflés entre les choux et les poivrons, et que dire de l’aronie, petit fruit qui ne cesse de nous étonner pour ses valeurs nutritives et sa polyvalence en cuisine ! Au-delà de l’autosuffisance alimentaire, le jardin du Goulu veut aussi proposer à la communauté cômienne, ou du coin, une alimentation de proximité, écologique et de qualité… pas bio, mais presque!

 

Pommiers en fleurs, camerisiers et ail se côtoient au verger-potager, derrière lequel se profile le gollé.

 

Paniers pas bios, mais presque… et toujours goulus!

Cultivars rustiques ou indigènes, semences ancestrales, patrimoniales, biologiques, non traitées : le Jardin du Goulu travaille depuis ses tout débuts avec le souci de la transmission et de la conservation. Conserver les savoirs et savoir-faire anciens afin de les transmettre aux générations à venir. Conserver les semences d’antan afin de les transmettre à celles et ceux qui nous suivront pour leur assurer un avenir qui soit diversifié, sain et coloré. Conserver la terre vivante et résiliente pour la transmettre pleine de vie et de diversité. Conserver et transmettre, c’est aussi ne pas perdre de vue notre appartenance à un « pays » d’hiver où le savoir-faire de celles et ceux qui nous ont précédé a permis de les traverser, ces hivers! Et acheter local et écolo, c’est aussi s’engager pour ralentir les changements climatiques qui menacent nos saisons et tout ce qui confère au pays son identité d’érable et de perdrix pour paraphraser Élisabeth Cardin et Michel Lambert qui cosignent une Histoire culinaire du Québec à travers ses aliments nous invitant à « développer une cuisine identitaire, saisonnière, riche et guérisseuse [1]»…  Conserver et transmettre, c’est donc réapprendre la saisonnalité qui ancre de manière durable notre façon d’habiter le territoire. C’est mettre du sens dans notre assiette en même temps qu’on offre à nos sens la possibilité d’être titillés par ce qui goûte vraiment… en témoignent les enfants de nos maraîchères : quand on a croqué dans une carotte du Goulu, impossible de revenir en arrière et de manger une carotte qui pousse dans les épiceries… non, c’est vrai, les carottes ne poussent pas dans les épiceries… Mais les carottes goulues, elles, poussent à deux pas de chez vous!

Conserver et transmettre dans une perspective d’agriculture paysanne, c’est aussi soutenir l’économie locale et redonner aux villages leur vigueur et leur dynamisme qu’assure une vraie communauté, en préservant leur identité, loin des smart centers de ce monde, loin de l’uniformité et de l’expérience vidée de son sens que ces lieux proposent. Conserver et transmettre, c’est aussi apprendre des autres, de celles et ceux qui viennent en visite ou en bénévoles… Car le Jardin du Goulu, c’est une pépinière du vivant en ce sens que c’est aussi un lieu où chaque mercredi des résidents du village et des environs viennent donner un coup de main et de leur temps en échange de produits de la terre…

Et que se transmet-on sur place, au Jardin du Goulu ou tout à côté, au pavillon de la jardinière, à part des fruits, des légumes et un coup de main? Des histoires, des sourires, des p’tits trucs et des p’tits pots, des recettes, des passions, du tissage de liens humains et du sens, toutes générations confondues!

 

Nos pommettes délicieuses pour une gelée de pommettes non moins délicieuse!

 

Intéressé.es par des produits de la terre frais, locaux et écologiques?

Abonnez-vous dès maintenant pour recevoir de la fin juin à la fin septembre votre panier de fruits et de légumes du jardin. En vous abonnant, vous nous aidez à planifier notre saison et vous vous assurez l’accès à des produits de qualité, remplis de goût et de vitamines, sans contaminants. Selon vos besoins et votre budget, vous choisissez le montant de votre abonnement, et obtenez, en plus de produits frais, écologiques et locaux, un 10% supplémentaire sur la valeur de votre panier*.

Entre la fin juin et la fin septembre, chaque jeudi après-midi et chaque vendredi matin, le Jardin du Goulu vous accueillera à la ferme du 1320 Rang des Venne à Saint-Côme, au pavillon de la jardinière, pour que vous veniez choisir vos légumes et vos fruits, selon vos goûts et vos besoins! Au cours de l’été, la liste des produits disponibles sera mise à jour et plus la saison avancera, plus le choix sera diversifié. S’il vous reste encore des crédits au-delà de septembre, le Jardin du Goulu pourra vous accueillir en octobre pour vous permettre de faire le plein de légumes d’hiver qui durent jusqu’au printemps et un peu au-delà (courges, ail, légumes-racines), car dit écologie dit aussi faire ses provisions et manger avec les saisons!

Se nourrir des fruits de Saint-Côme à Saint-Côme : un choix « éco-logique »!

 

Cuisiner goulu: brocolini, kale, aubergine et courgette.

 

*suggestion : entre 50$ et 300$, avec la possibilité de renouveler l’abonnement en cours de saison. Quand vous vous abonnez, nous vous donnons un 10% supplémentaire sur la valeur de votre panier (par exemple, votre abonnement à 200$ vous donne droit à 220$ de produits que vous pouvez répartir comme vous voulez de juin à octobre).

 

Intéressé.es à vous abonner?

 

Intéressé.es à donner un coup de main au jardin en devenant membre bénévole en échange de produits de la ferme?

 

Cliquez sur le lien suivant:

 

 

Intéressé.es par les autocueillettes de petits fruits? Suivez-nous sur nos réseaux sociaux ou consultez notre site web pour vous tenir au courant.

 

Article rédigé par Marie-Soleil Roy

crédits photos: Louis-Alexandre Saumur et Marie-Soleil Roy, copropriétaires du Gollé Goulu

 

[1] « S’unir au battement des saisons » dans Élisabeth Cardin et Michel Lambert, L’Érable et la perdrix. L’histoire culinaire du Québec à travers ses aliments, Québec, Cardinal, 2021, p. 28.